BREVES DU MONDE

 2005  2006  2007  2008  2009  2010  2011  2012  2013  2014  2015  2016

www.recherches-sur-le-terrorisme.com


Août 2016
Ventes d’armes : l’Allemagne dépasse la France
D’après le SIPRI, un institut d’études stratégiques, en 2015, pour la seconde fois, l’Allemagne a vendu plus d’armes dans le monde que la France. Elle occupe la 3ème place derrière les États-Unis et la Russie
. Pour être honnête, il s’en faut de peu : quand le total des ventes allemandes monte à 20,49 milliards de dollars, la France totalise 20,13 milliards dans la même monnaie. À Berlin, on ne fait pas donner la fanfare à chaque contrat. Au contraire, on la joue profil bas pour ne pas inquiéter les étrangers ou énerver l’opinion publique très peu favorable à ce commerce. Cependant le résultat est là.
Juillet 2016

Mode d’emploi pour survivre à une attaque terroriste
Philippe Lobjois, reporter de guerre, et Michel Olivier, un ancien des Forces spéciales, ont coécrit un livre, « Ne pas subir », afin d’expliquer au « pékin moyen » comment réagir, confronté à un attentat, pour sauver sa peau
. Rien d’extraordinaire. Ils nous invitent seulement à faire appel à nos instincts vitaux, d’abord celui de survie. « Nous devons vivre avec plus de vigilance » affirment-ils. Ils parlent aussi de la nécessité de former les citoyens afin de leur donner des réflexes que la vie citadine, voire la civilisation, ont érodé en nous.

« Ne pas subir, petit manuel de résistance en temps de guerre terroriste »,
de Philippe Lobjois et Michel Olivier,
édition Fayard, 230 pages
Effroyable duperie de Bachar Al-Assad
Le 6 juillet, à la veille de la fête clôturant le mois de Ramadan, Bachar Al-Assad annonçait une trêve de 72 heures. Tout le monde
se réjouissait de ce geste d’apparente humanité
. Pas pour
longtemps ! Néanmoins, à Alep, certes moins intensément selon les
témoignages, l’artillerie et l’aviation du régime ont continué de pilonner les quartiers rebelles. Puis l’armée loyale à Bachar a lancé une attaque terrestre massive pour tenter de prendre le contrôle de la route, dite du Castello, dernier itinéraire
permettant de sortir d’Alep et de rejoindre la Turquie, par où transitent la nourriture et les armes. Si les troupes de Bachar n’ont pas pu prendre pied sur la route, son artillerie en bloquait néanmoins l’accès. En clair, il a lancé l’annonce d’une trêve puis il a concentré ses forces sur Alep pour confisquer le dernier axe d’approvisionnement de la ville assiégée. Certains se réjouiront de cette ruse de guerre. D’autres y verront une « saloperie »
équivalente à celle des attaques d’hôpitaux et d’ambulances.
ÉGYPTE : Quatre maisons appartenant à des familles coptes sont attaquées par des fanatiques musulmans dans le village de Kom el Loofy. Ces derniers accusaient les chrétiens, de plus à tort, de vouloir construire une église.
Tariq Ramadan expulsé de Mauritanie
Le 15 juillet, Tariq Ramadan, le militant islamiste de nationalité suisse, posait le pied sur le tarmac de l’aéroport de Nouakchott, capitale de la Mauritanie, où il était invité à donner des conférences par des organisations caritatives locales
. Surprise, Ramadan n’a pas pu passer la frontière et a été renvoyé illico presto vers le Maroc d’où il arrivait. Ramadan, faut-il savoir, est un activiste proche des Frères musulmans. À ce titre, il s’est fait recruter par le Qatar, grand protecteur de la confrérie. En Mauritanie, on professe aussi l’islamisme et la loi du pays ressemble comme deux gouttes d’eau à la charia. Mais c’est un islamisme local, basé sur les traditions archaïques des tribus. Il y a la guerre entre les chiites et les sunnites, mais aussi, au sein de ces derniers, des lignes idéologiques conflictuelles, y compris entre islamistes.
Pavel Sheremet, un journaliste tué par une bombe en Ukraine
Pavel Sheremet a été tué le 20 juillet dernier à Kiev par une bombe placée sous sa voiture. Biélorusse de nationalité, il avait été emprisonné dans le passé par les autorités de son pays
. Depuis 2012, il travaillait dans un journal publié sur Internet, « Ukrainska Pravda » (vérité ukrainienne) et dénonçait vivement l’intervention russe en Ukraine et la confiscation de la Crimée par Moscou. Il entretenait aussi d’excellentes relations avec Yevhen Bystrytsky, le directeur de « l’International Renaissance Foundation », la branche ukrainienne de la Fondation Open Society créée et financée par Georges Soros. Pour mémoire, Soros a beaucoup travaillé dans les pays de l’Est pour faire tomber les gouvernements communistes. Néanmoins, il appartient aussi à la
« nomenklatura » mondialiste.
Kurdistan-Irakien : Le 13 juillet, des chrétiens de toutes confessions dénoncent les confiscations de leurs terres par les Kurdes musulmans. Michael Benjamin dit que dans 56 villages de la région de Dohuk, 47 000 acres* ont été confisqués de cette manière.
* L’acre représente un peu moins d’un demi hectare
FRANCE : Le 26, l’église de St-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) est attaquée pendant l’office. Le prêtre, le père Jacques Hamel, est égorgé par des extrémistes musulmans.
Au Yémen, des hommes tirent dans une fête d’enfants malades
Le 11 juillet, au cours d’une fête organisée pour des orphelins et de jeunes cancéreux à Taez, une dizaine d’hommes armés et masqués se sont invités dans la maison
. Ils ont tiré en l’air et l’un d’eux a dit à l’organisatrice : « Sortez d’ici ! La mixité est interdite. Vous êtes des débauchés ! » Tout cela sous le prétexte que des petits garçons et des petites filles étaient présents. Pourtant un rideau séparait les uns des autres et un concours de lecture du Coran était même organisé. Cette bienséance toute islamiste n’a pas empêché les agresseurs de tout casser, chaises, tables, hauts parleurs. Cela se déroulait dans une zone sunnite contrôlée par l’autorité légale.
Appel à un coup d’État militaire au Pakistan
Le 12 juillet, dans plusieurs villes du Pakistan, des affiches placardées pendant la nuit ont été trouvées au matin qui appelaient le chef de l’armée à prendre le pouvoir
. De fait, le général Raheel Sharif a annoncé vouloir prendre sa retraite à la fin de l’année. Si les affiches ont prestement été retirées à Islamabad et dans le Punjab, province d’où vient le Premier ministre, elles sont restées placardées pendant plusieurs jours dans la plupart des villes du pays.
Un rapport critique pour le regroupement des radicaux islamistes en milieu carcéral
Adeline Hazan, Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) critique vivement le regroupement de ces détenus, dans un rapport publié le 6 juillet
. Cette méthode est expérimentée depuis 2014 et le gouvernement a décidé de l’étendre à d’autres unités. Pourtant, Adeline Hazan fait remarquer qu’ « aucune démonstration n’a été faite du caractère apaisant de ce choix » sur les autres détenus. Quant aux magistrats anti-terroristes, ils « continuent de s’inquiéter des effets pervers du regroupement qui permet de nouer des solidarités ».
Syrie : la rébellion kurde donnant des bâtons pour se faire battre
Fehman Huseyin, un chef militaire du PKK turc, se fait tuer en Syrie
. Il a été tué le 8 juillet par l’explosion d’une bombe sur la route menant de Turquie à la ville de Kamichli sous contrôle du PYD et de sa branche armée l’YPG. Le PYD est le parti séparatiste kurde syrien. Si, très proche du PKK, son équivalent turc, il professait comme lui des théories marxistes, il prétend avoir rompu avec cette idéologie depuis qu’il reçoit le soutien des États-Unis. Comment expliquer dès lors qu’il continue d’entretenir des relations avec des cadres du PKK turc comme l’atteste le déplacement de Fehman Huseyin sur son territoire ? Plus grave pour le PYD : le PKK est en
conflit ouvert avec l’État turc. Aussi, aux yeux d’Ankara ces relations sont une raison toute trouvée pour justifier des attaques de son armée contre le PYD. Les Américains n’ont pas encore compris dans quel bourbier ils ont mis les pieds en soutenant ces
crypto-marxistes.
NIGERIA : Le 12 juillet, une prédicatrice chrétienne est assassinée par des fanatiques musulmans à Abuja. Du nom d’Eunice Elisha, elle était membre de l’Église évangéliste et mère de 7 enfants.
Juin 2016
ÉGYPTE : Le 30 juillet, un prêtre copte est exécuté par balle par des hommes de Daech dans le Sinaï. Il s’agit de Raphaël Moussa dans la localité d’Al-Arich.
Quand la justice alimente les théories complotistes
La justice a ordonné à la ville de Nice de détruire les images de l’attentat du 14 juillet enregistrées par les caméras de surveillance
. La raison invoquée est peu convaincante. Les juges voudraient par ce moyens éviter que les photos ne se retrouvent sur Internet puis détournées à des fins de propagande. Nice, avec raison, s’insurge et parle de destruction de preuves. Comment, dans ces conditions, rester crédibles ! Les gens qui ont tendance à inventer des théories sans preuves auront vite fait d’imaginer un complot tramé par l’autorité et non pas un attentat. C’est comme cela que l’on donne de l’importance aux complotistes : en manquant de transparence !
BANGLADESH : Le 5 juin, un catholique âgé de 72 ans est assassiné avec une arme blanche quand il sortait de la messe. La victime s’appelait Sunil Gomes et l’attaque s’est déroulée devant l’église Notre-Dame de Lourdes à Bonpara. Un communiqué signé Daech a revendiqué ce crime
Les « Loups de la Nuit » attaquent en Bulgarie
« Les Loups de la Nuit » sont un groupe de motards russes fervents supporters de Vladimir Poutine
. Pendant l’été, ils effectuent un tour des pays slaves. Arrivés en Bulgarie, ils se sont arrêtés à Burgas provoquant des troubles avec des réfugiés ukrainiens vivant dans cette ville. Ils apparaissent comme une force de frappe contre les Révolutions oranges.
NIGERIA : Le 1er juin, on apprend que de 2006 à 2014, dans le nord du Nigeria à majorité musulmane, 11 500 chrétiens ont été tués et 1,3 million ont dû fuir. 13 000 églises ont été détruites ou abandonnées. Ce bilan figure dans le rapport de l’évêque Kafanchan, publié sous le titre : « Impact de la violence persistant sur l’Église dans le nord du Nigeria ».
Les réfugiés politique chrétiens persécutés par des musulmans dans les centres d’accueil en Europe
L’affaire est tue dans la presse française. Les journaux allemands abordent le problème sans complexes
. Les médias allemands affirment que des dizaines de milliers de réfugiés chrétiens et des membres d’autres minorités non-musulmanes comme les Yézédites,subissent des discriminations dans les centres d’accueil pour migrants en Allemagne. Ils subissent aussi des agressions violentes, y compris de la part des gardiens, eux-mêmes migrants recrutés par l’État
afin d’assurer la sécurité des centres d’accueil. Sur 231 réfugiés chrétiens, venant principalement de Syrie et d’Irak, 88% disent avoir été harcelés à cause de leur religion par leurs compagnons d’infortune musulmans. Les crédibilisant un peu plus, les réseaux d’information du Vatican ont repris ces faits dans leurs bulletins.
Un Saoudien tire sur le médecin de sa femme
Furieux qu’un médecin de sexe masculin ait aidé sa femme à accoucher,un Saoudien lui tire dessus
. Il a prétexté une rencontre et, dans le jardin de l’hôpital King Fahad à Riyad, il a tiré
une balle sur le Dr Muhannad Al-Zabn.
PAKISTAN : Le 4 juin, deux hommes en moto ouvrent le feu contre l’église catholique St Joseph et l’école adjacente dans le quartier chrétien de Lahore. Par chance, on ne compte pas de victimes mais seulement des dégâts matériels.
Mai 2016
Des centres de « réinsertion » dans chaque région pour les islamistes radicalisés
C’est la promesse faite par Manuel Valls le 9 mai à l’issue d’un comité interministériel destiné à mettre le projet sur pied.
Pourquoi pas ! On peut néanmoins craindre les bonnes intentions recouvrant une incompétence de base. Comment, en effet, désidéologiser des jihadistes prêts au sacrifice rituel de leur vie sans savoir et comprendre comment ils fonctionnent. Valls, nous semble-t-il, s’appuie trop sur des militants intégristes de la laïcité. Quant aux imams réputés « modérés », beaucoup sont eux mêmes des islamistes. Un ancien membre des groupes jihadistes, David Vallat ( Ancien jihadiste de Bosnie), explique : « Nous devons nous opposer aux projets des Frères musulmans dont la stratégie est d’abuser de tout ce qui est légal pour parvenir à leurs fins ». Vallat a compris que l’endoctrinement commence-là. « Leur stratégie, c’est de fracturer notre société par la communautarisation ». Il a raison. Quand ils sont sincères, ce sont des « déradicalisés » qui sont les meilleurs « déradicalisateurs ».
Les données personnelles de 112 000 policiers sur Internet
Les données personnelles de ces policiers étaient détenues par la Mutuelle générale de la police
. Elles se sont retrouvées sur Internet accessibles à tous. Le président de la Mutuelle, Benoît Briatte, incrimine l’un de ses collaborateurs sans être capable de donner un nom. Il peut aussi s’agir d’une attaque de pirates. À une époque à laquelle banques, services des impôts ou administratifs etc... nous obligent à transmettre des informations personnelles par Internet, cette histoire met en évidence une fois de plus que la sécurité n’est pas assurée. Conclusion, nous sommes de plus en plus exposés aux attaques des escrocs et des voleurs.
 INDE : Les pressions des groupes hindouistes, pour obliger les chrétiens à la conversion, se multiplient dans l’État du Chhattisgarh. Le 29 avril, 6 familles chrétiennes ont dû fuir leur village de Katodi, leurs voisins les menaçant de mort. Le 15 mai, deux chrétiens de Dhurly étaient forcés à signer une déclaration de renonciation à leur foi
Séparer les bébés juifs des bébés arabes
Un député israélien du parti « Le Foyer juif », Bezalel Smotrich, a justifié cette demande parce que le bébé arabe pourrait être un futur tueur de juifs
. Sa femme, Revital, a pour sa part chassé un obstétricien arabe d’une salle d’accouchement en disant : « Pour moi l’accouchement est un moment juif et pur ». À remarquer, des Israéliens s’opposent à ces points de vues. Gideon Levy, un journaliste du quotidien israélien « Haaretz », parle d’un racisme profond de la population. Certes, on ne peut évacuer le contexte de la guerre et la présence de l’islamisme. Néanmoins, pour lui, il voit aussi ce comportement lié « à l’arrogance du peuple élu, auquel tout est permis, qui est le meilleur et sait tout mieux que les autres ».
Demandes de fermeture de la frontière suisse aux réfugiés
Deux conseillers fédéraux, Guy Parmelin et Ueli Maurer, ont demandé la fermeture de la frontière suisse aux réfugiés et, si besoin, l’envoi de l’armée pour en assurer l’étanchéité
. Cela suscite une polémique chez nos voisins, même si une dizaine de pays européens, comme la Hongrie et la Pologne, prennent des décisions drastiques pour repousser les réfugiés.
ÉGYPTE : Le 20 mai, des villageois musulmans incendient les maisons de familles chrétiennes dans la région de Minya. Les agresseurs accusaient un jeune homme d’entretenir une relation amoureuse avec une musulmane.
La torture comme méthode de police au Mexique
Un militaire mexicain à la retraite a expliqué la torture habituelle parmi la police et l’armée au Mexique afin de collecter des informations utilisables dans la lutte contre le banditisme et les cartels de la drogue
. Les agressions et les kidnappings pour obtenir des rançons, sont en effet courants au Mexique. La torture est aussi pratiquée par les délinquants pour faire révéler leurs cachettes aux personnes attaquées. C’est une véritable guerre qui se déroule au Mexique. Depuis 2006, elle a fait 100 000 morts et disparus. L’ancien militaire avoue néanmoins que ses souvenirs le hantent dans son sommeil. « Vous pensez qu’on dort tranquillement en entendant les cris d’une personne torturée dans son sommeil !» Explique-t-il. Pourtant il estime ces tortures un mal nécessaire.
L’antifascisme comme prétexte à la violence
On se souvient de l’attaque perpétrée contre une voiture de police et les deux agents l’occupant, près de la place de la République à Paris, le 18 mai 2016
. Peu après midi et demi, à la suite d’une manifestation interdite, plusieurs personnes ont attaqué la voiture à coups de barres de fer. L’un des attaquants à jeté un engin pyrotechnique provoquant l’incendie du véhicule et la sortie forcée des deux policiers. L’un des deux avait alors été frappé avec une barre de fer. Pour le reste, si la description des faits de la préfecture et celle des manifestants divergent, la violence gratuite à l’égard des policiers n’est pas mise en doute. Ce qui est moins connu : les quatre suspects de l’agression ont été mis en examen et écroués. Or, ils sont de la mouvance d’ « Action antifasciste ParisBanlieue » qui s’est fait connaître par l’opinion en 2013, lors du décès de Clément Méric. Méric était l’un des membres d’ « Action antifasciste Paris Banlieue ». Il était mort pendant une confrontation entre son groupe et des militants de l’ultra-droite. Peu importait aux yeux d’Emmanuel Valls que, cette fois, la provocation ait été du fait de ce prétendu groupe antifasciste. Notre Premier ministre avait saisi l’occasion pour dissoudre plusieurs groupes de cette ultra droite. Aujourd’hui, le gouvernement, fût-il de gauche, devrait pourtant se poser la question : qui sont les plus dangereux, les ultras de droite ou les ultras de gauche ? Il devrait au moins les mettre sur un pied d’égalité en matière de violence. Ce serait un progrès...
Les Israéliens ont visité les téléphones de la délégation française
En mai 2016, lors de la visite de Manuel Valls en Israël, tous les membres de la délégation ont été obligés de laisser leurs téléphones à la sécurité du pays avant de rencontrer les hautes personnalités
. Au retour, les services de Matignon ont découvert des traces de manipulation. En clair, les Israéliens ont espionné leurs invités en explorant leurs téléphones.
MALI : On apprend que les chrétiens, qui ont fui le nord du Mali en raison de l’offensive des extrémistes musulmans, ne peuvent pas retourner dans leurs villages. L’insécurité se maintenant dans le nord, le nombre de résidents chrétiens augmente dans le centre du pays.
La naïveté de nos dirigeants sur les prisons
Sid Ahmed Ghlam est incarcéré à Fresnes depuis un an, « présumé » meurtrier d’une jeune femme prénommée Aurélie Châtelain et soupçonné d’avoir voulu commettre un attentat contre une église de Villejuif
. La presse et nos dirigeants s’étonnent qu’en l’espace de six mois il soit parvenu à passer des centaines de coups de téléphone de sa cellule. Qu’ils se renseignent ! Les bravades de détenus se manifestant sur Internet comme les confidences d’anciens « tôlards » prouvent bien que les téléphones sont assez faciles à se procurer dans nos prisons. Ce qu’il faut bien appeler du laxisme a permis à Ghlam de communiquer avec des dizaines de jihadistes partis en Syrie.
RDC (CONGO) : Le 6 mai, une cinquantaine de chrétiens sont assassinés par des radicaux islamistes dans la province de l’Ituri au cours de deux attaques. Cela se passait à 500 mètres d’une base de l’ONU. Les soldats ne sont pas intervenus pour défendre les victimes.
Avril 2016

1047 sites musulmans font l’objet d’une protection en métropole
Depuis les attentats de janvier 2015 , 1047 sites musulmans sont protégés par la police (60%), la gendarmerie (30%) ou les forces
armées (8%).
Abdallah Zekri, président de « l’Observatoire de l’islamophobie » estime « qu’on est loin du compte » car il y a 2500 mosquées et salles de prière en France. Pourtant, notre pays fait des efforts importants. Des subventions sont accordées par l’État à hauteur de 800 000 € pour des projets de vidéoprotection demandés par les associations cultuelles musulmanes. Aucune
demande n’a été refusée à ce jour.

L’Union Européenne dans ses contradictions face à l’Arabie Saoudite
En février, le Parlement Européen a voté une résolution invitant les États de l’Union à cesser leurs ventes d’armes à l’Arabie Saoudite. A la tête des dépositaires de cette requête, Eva Joly et Pascal Durand de la liste « écolos ». La raison invoquée est la
guerre menée à la tête d’une coalition par l’Arabie Saoudite au Yémen
. Il est vrai que l’on compte 6 000 morts depuis mars 2015, dont presque la moitié de civils. C’est néanmoins oublier un peu vite que l’alliance des pays arabes se bat au Yémen contre des
éléments se réclamant d’Al-Qaïda et contre un mouvement tribal chiite, les Houthis, qui s’était emparé du pouvoir en février 2015 avec le soutien de l’Iran. C’est aussi oublier l’Arabie Saoudite
active sur un autre front, à nos côtés contre Daech en Syrie et en Irak. Quelle est donc la cohérence politique quand on prétend s’opposer à la vente d’armes à un pays allié avec nous contre les mêmes ennemis ? La résolution du Parlement a pourtant été votée à 359 voix contre 212 et 31 abstentions. Heureusement, elle est
« non-contraignante ». Les Britanniques, eux, ont fait leurs comptes. Le 16 avril, « The Guardian », révélait que des officiers de « Sa Très Gracieuse Majesté » formaient des militaires
saoudiens à l’usage des armes fabriquées outre-Manche.

Ces hôpitaux qui attirent les bombes
Le 27 avril, au cours du bombardement de la ville d’Alep par l’aviation syrienne, l’hôpital Al-Qods a été touché
. Un dentiste, trois infirmiers et 22 autres civils ont été tués en même temps que le docteur Mohammad Wassim Maaz. Cet homme, un pédiatre, s’était fait remarquer par son extrême dévouement. Il aurait pu s’enfuir à l’étranger, comme de nombreux de ses compatriotes, et trouver immédiatement un emploi chez nous. Il a préféré rester pour s’occuper des enfants. Le 29 avril, le bombardement aérien d’un autre hôpital était évoqué dans la presse. Celui de Kunduz, en
Afghanistan, commis par les Américains en octobre dernier. 42 personnes avaient été tuées dans cet autre hôpital soutenu, comme à Alep, par Médecins Sans Frontières. L’enquête du ministère américain de la Défense vient de conclure qu’il ne s’agit pas d’un crime de guerre. Le 7 mai 1999, pendant l’offensive contre la Serbie, l’OTAN touchait un hôpital à Niš, tuant une quinzaine de personnes. Nous étions en reportage sur les lieux. Nous nous
souvenons aussi des hôpitaux de fortune, installés par MSF ou MDM en Afghanistan, visés par l’aviation soviétique. C’était dans les années 80, pendant l’invasion soviétique. Les hôpitaux, semble-t-il, attirent les bombes. Sans doute à la manière d’un
aimant captant les pièces de métal entrant dans son champ magnétique.

Les réfugiés serbes du Kosovo
Dans une école abandonnée de Mitrovica, au nord du Kosovo,survivent 8 réfugiés serbes oubliés de tous
. Le Kosovo, déclaré indépendant de la Serbie, vit pourtant sous perfusion des Nations Unies et surtout de l’Union Européenne depuis l’intervention militaire de l’OTAN au printemps 1999. Mais le Kosovo, c’est le pays de la majorité d’ethnie albanaise. Les Serbes du Kosovo et les réfugiés nonalbanais peuvent toujours attendre !

Le CRIF veut des Arabes pro Israéliens à la télé
Le 14 avril, François Hollande tentait péniblement de faire remonter sa cote de popularité en se prêtant au jeu des questions du bon peuple sur France 2
. L’opération, on l’a vu, n’a pas été en sa faveur. Néanmoins, comme il semble normal, un jeune musulman, Marwen Belkaid, avait été invité représentant une catégorie de population. Nous n’avions rien noté de choquant dans ses propos. Pourtant, le CRIF a réagi dès le lendemain. Après une recherche sur les réseaux sociaux, la très vertueuse organisation juive est arrivée à la conclusion que Belkaid n’était pas « un étudiant anodin » puisque opposé à la politique israélienne. Il apparaît pourtant difficile de trouver des étudiants favorables aux théories israéliennes, a fortiori quand ils sont musulmans.

Le régime syrien échappe aux sanctions grâce aux paradis fiscaux
Les « Panama papers » suscitent quelques difficultés pour le régime syrien et l’entourage de Bachar Al Assad
. Ils révèlent que les sanctions internationales décrétées contre la Syrie ont été contournées avec l’aide du cabinet Mossack Fonseca. Grâce à ce dernier, trois sociétés syriennes placées sur une liste noire par les autorités américaines, ont continué de prospérer à travers des sociétés écrans créées aux Seychelles. Il s’agit de Pangates International, Maxima Middle East Trading et Morgan Additives
Manufacturing. Ces sociétés sont accusées d’avoir soutenu « la machine répressive syrienne » contre l’opposition démocratique. On reproche en outre à ces sociétés d’avoir fourni du carburant aux avions de combat du régime.

Le roi du Maroc se mobilise contre le redécoupage du monde arabe
Le 14 avril, s’adressant à la 13ème Conférence islamique à Istanbul, le ministre des Affaires étrangères du royaume chérifien a lu le discours du Roi Mohammed VI.Ce dernier, dans son texte, a d’abord dénoncé les « démons » du sectarisme et du terrorisme. Il entendait par sectarisme les conflits entre les grandes familles de l’islam.
Puis il s’en est pris au projet visant à démembrer les pays musulmans en de nouvelles entités étatiques prenant argument des conflits qui ensanglantent le Moyen-Orient.« Ces tentatives, a-t-il fait dire, reposent sur des bases faisant l’impasse de l’Histoire et des identités... Elles traduisent des visées d’immixtion dans le destin des nations et mettent en danger la sécurité et la stabilité mondiales... ». En d’autres termes, craignons que les changements de frontières n’apportent un mal plus grand que celui qu’ils sont supposés éradiquer.

Un sommet nucléaire sous la menace jihadiste
Réunis au début du mois à Washington pour débattre sur la
sécurité nucléaire, les dirigeants de la planète se sont inquiétés des risques d’une attaque de ce type organisée par Daech (l’État
islamique)
. Il conviendrait d’ajouter le nom d’Al-Qaïda, en compétition avec Daech. Certes, on imagine mal ces structures s’emparant d’une bombe nucléaire pour la larguer audessus d’un pays occidental. En revanche, l’acquisition de déchets nucléaires, voire d’uranium enrichi ou de plutonium, ne relèvent pas du fantasme. Il serait alors facile, pour des terroristes, de répandre des
particules radioactives dans l’atmosphère d’une grande ville en
faisant sauter une charge explosive classique. L’intérêt des jihadistes pour le nucléaire a du reste déjà été détecté. Dans les années 90, les hommes d’Al-Qaïda cherchaient à recueillir des informations sur le sujet. Plus récemment, on a découvert une
dizaine d’heures de surveillance vidéo d’un responsable nucléaire
belge, réalisées par Daech. Enfin, au mois de mars, dans le sud de la Belgique, un agent de sécurité d’un site nucléaire était abattu avec son chien, à son domicile, de plusieurs balles. Outre une approche directe des sites, les spécialistes mettent en garde à propos du risque d’une prise de contrôle d’une centrale nucléaire
par piratage d’Internet.

Un général iranien pour l’annexion de Bahreïn
Le général Saïd Ghasemi demande l’annexion de l’État de Bahreïn par
l’Iran
. Ce confident de l’ancien Président Ahmadinejad estime en effet le pays une province iranienne. Certes, Bahreïn est à majorité chiite mais il faut savoir les Iraniens convaincus que tous les pays du Golfe leur reviennent de droit. Leur vision de l’Iran est celle des Empires bouyide (Xe et XIe siècles) et safavide (XVIe au XVIIIe siècle). Lire: Les ambitions impériales de l'Iran

Où est passée l’armée syrienne ?
L’étude des vidéos montrant la reprise du site de Palmyre par Bachar Al-Assad nous livre quelques surprises
. En effet, les combattants identifiables comme des soldats syriens sont peu nombreux. En revanche, le persan apparaît fréquemment employé. On sait les Pasdaran iraniens présents sur le terrain. On ignore le plus souvent l’arrivée de la Brigade Fatemiyoun, une unité de chiites afghans, de l’ethnie hazâra, très reconnaissables à leurs traits mongoloïdes. Spécialité, les hommes de cette brigade sont recrutés de force parmi les migrants venus pour travailler en Iran d’Afghanistan, pays persanophone. S’ajoute à la Brigade Fatemiyoun, des miliciens chiites d’Irak. On sait les Russes ayant fourni l’appui aérien. Certes, leur soutien au sol se fait plus discret depuis le retrait officiel de leurs forces. Quelques soldats de leurs forces spéciales tombent cependant encore de temps en temps. Sans parler de la « Compagnie Wagner », une société de mercenaires basée à Molkino, en Russie. Ses hommes morts au combat en Ukraine et en Syrie ont été honorés par le Président Vladimir Poutine... même si les armées privées sont interdites en Russie. Néanmoins, comme il ne faut jamais refuser l’aide d’amis, une section de la Compagnie Wagner est formée de Serbes. Le chef de cette section s’appelle Davor Savivic, un Serbe de Bosnie mieux connu sous le sobriquet d’Elvis. Si l’on ajoute à tous ces braves gens des Libanais du Hezbollah, on en vient à se demander s’il reste beaucoup de Syriens dans les forces combattant pour Bachar Al-Assad.

L’Arabie Saoudite cherche à empêcher l’Iran d’exporter son pétrole
Rien d’officiel, rien qu’une circulaire envoyée par une compagnie d’assurance à ses clients pour dire l’Arabie saoudite menaçant de représailles les compagnies maritimes qui transporteront du pétrole iranien
. Qui oserait défier le premier producteur du monde ?
Joignant le geste à la parole, les Saoudiens interdisent l’accès de leurs eaux aux bateaux transportant du brut iranien. Depuis l’accord passé sur le nucléaire iranien, l’Iran peut en effet à nouveau exporter son pétrole vers l’Europe. Ce qui déplait à Riyad.

La destruction des maisons : une méthode de police pour les Israéliens
On sait les Israéliens confrontés à une vague d’agressions à l’arme blanche depuis septembre dernier. En ultime réponse, ils détruisent les maisons des familles des coupables
. Ainsi, depuis le début de cette nouvelle forme de guerre, 11 maisons ont été détruites par les forces de l’ordre poussant autant de familles à la rue. Il est vrai, on comptait, au 13 avril, 29 Israéliens et 4 étrangers tués. Près de 200 Palestiniens aussi exécutés sur place pendant les attaques. On peut néanmoins se demander si la punition collective, touchant les familles, est à même de faire évoluer la situation. Les frères et les soeurs de l’attaquant, ainsi injustement traités, n’aspireront sans doute qu’à se venger... avec un couteau !
Mars 2016

Al-Qaïda a-t-il descendu un Mirage ?
Début mars, un Mirage appartenant à la flotte de guerre des
Émirats Arabes Unis s’est écrasé au sol.
C’est du moins la version officielle qui attribue l’incident à un dysfonctionnement. D’autres sources évoquent pourtant un scénario différent. L’avion aurait été descendu par un SAM-7, un missile anti-aérien de fabrication russe à guidage infrarouge. Certes, il faut retenir toutes les hypothèses. Néanmoins, nous savons les SAM-7 peu efficaces dans la lutte contre des avions de guerre. Leur système de guidage les amène souvent à se précipiter sur des masses chaudes, comme des falaises en plein soleil, fortes productrices de rayonnements infrarouges. C’est pourquoi, dans les années 80, les Américains avaient fini par envoyer des Stingers, fabriqués dans leurs usines, et non plus des SAM-7 achetés à des pays amis, pour aider la résistance afghane contre les Soviétiques.

Anders Breivik, le criminel norvégien, porte plainte pour ses conditions de détention
Il dispose de trois cellules, l’une pour vivre, la seconde pour étudier et la troisième pour ses exercices physiques. Il dispose aussi d’un ordinateur, d’une télévision et d’un lecteur DVD
. La justice a accepté de l’entendre le 14 mars dernier... Mais pour décider que ses conditions d’incarcération ne changeraient pas. Pour mémoire, le 22 juillet 2011, Breivik a fait sauter une bombe à Oslo et mitraillé de jeunes campeurs tuant 77 personnes.

Jean-Marc Ayrault s’incline, comme annoncé, devant Israël
Lors de son déplacement au Caire, le 9 mars dernier, Jean-Marc Ayraud a levé une menace dirigée par son prédécesseur Laurent Fabius contre la politique d’Israël
. Notre nouveau ministre des Affaires étrangères a déclaré devant son homologue égyptien que l’échec de l’initiative de paix entre Israël et les Palestiniens, lancée par la France, ne provoquerait pas automatiquement la reconnaissance de l’État palestinien par Paris. Il a précisé : « Il n’y a jamais rien d’automatique, la France prend cette initiative, c’est la première étape, il n’y a pas de préalable ». C’est bien la tendance que nous annoncions concernant l’orientation de la nouvelle politique française au Moyen-Orient. Nous avions affirmé « le remaniement ministériel dicté par des réajustements de politique
moyenne-orientale auxquels Israël n’est pas étranger
». Oubliées les courageuses avancées de Fabius.

Lire: http://alain-chevalerias.fr/un-gouvernement-au-service-d-israel/

Quand le CRIF joue la tirade du martyr
Roger Cukierman, le président, a dit le 7 mars au 31ème dîner du CRIF :
« Nous avons le sentiment angoissant d’être devenus des citoyens de deuxième zone. Cet ostracisme isole et traumatise. Mais est-ce la faute des Français juifs si ce communautarisme progresse ? » Choquant ! D’une part parce que la communauté est proportionnellement très représentée dans les hautes sphères de la société française. Aussi, sauf erreur, les juifs n’apparaissent-ils pas en France comme des citoyens de deuxième zone. D’autre part, le communautarisme, cette tendance à donner la préférence aux relations avec ses coreligionnaires dans ses activités sociales, à
promouvoir le groupe ainsi formé et à réclamer des traitements particuliers, le CRIF en offre l’exemple le plus abouti.

La plus grande mosquée d’Europe en projet en Roumanie
Les autorités roumaines viennent de céder un terrain afin d’y construire la plus grande mosquée
d’Europe, financée par la Turquie, « pour la plus belle expression du dialogue entre nos deux pays » a soutenu Recep Tayyip Erdogan, le Président turc.
Il a tenu ces propos le 23 mars, au cours de la déclaration commune prononcée à la fin de la
visite officielle du Président roumain Klaus Iohannis en Turquie. Les naïfs se demanderont pourquoi Ankara veut construire une mosquée dans un pays, la Roumanie, où les musulmans ne
représentent que 73 000 individus et ne pèsent que 0,3% dans l’effectif de la population. On comprend cette démarche turque s’inscrivant dans l’offensive de la recherche de représentativité de la Turquie islamiste aux Balkans et en Europe du sud-ouest, pays autrefois possessions de
l’Empire ottoman.

La Tunisie se retrouve sur le fil du rasoir islamiste
Abou Moussab Al-Zarqaoui avait dit en Irak : « Une ville en Tunisie est appelée Ben Guerdane. Si elle était à côté de Falloujah, elle aurait libéré l’Iran ».
C’était en 2004, après l’une des batailles de Falloujah face aux troupes américaines.Al-Zarqaoui était le
chef d’Al-Qaïda dans le pays. Il forçait le propos pour dire à quel point était élevé le nombre de radicaux islamistes venus de cette ville ou étant passés par elle pour tenter l’aventure du jihad. On
estime à 5 000 l’effectif de Tunisiens concernés. Cela donne une idée de l’exposition de la Tunisie au jihadisme.

Un ministre israélien refuse de serrer la main de Marisol Touraine, notre ministre de la Santé
Le 31 mars, Marisol Touraine était en Israël afin de rencontrer Yaakov Litzman, son homologue israélien
. Le protocole avait prévenu notre ministre de l’habitude de son visiteur : il ne serre pas la main des femmes. Litzman, un ultra orthodoxe juif, fait partie de ces milieux extrémistes dont les comportements sont souvent proches
de ceux des islamistes. Une semaine plus tard, Litzman se rendait à Paris pour participer à un colloque à l’Assemblée nationale. À la fin de la rencontre, sans prévenir les autorités, il décida
d’assister, dans l’hémicycle, à la séance des questions au
gouvernement français. Il a fallu qu’un huissier lui rappelle
l’interdiction de porter un couvre-chef pendant les séances.
On dit les Israéliens mal polis. Il semble, en tous cas, que les ultra orthodoxes soient souvent ultra mal polis.

La gaffe monumentale de Barack Obama
Fin avril, le « New York Times » dévoilait l’intention de Barack Obama et du Congrès américain de révéler 28 pages gardées secrètes de l’enquête sur les attaques du 11 septembre 2001
. Ce rapport fait 838 pages et ces 28 pages, gardées secrètes sur décision de l’ancien Président George Bush, concernent une relation entre l’Arabie Saoudite et ces attaques. Certains vont jusqu’à dire le passage occulté incriminant l’Arabie Saoudite de complicité. Dans les faits, ces 28 pages sont visibles sur demande, au Capitole, à des quidams triés sur le volet. Les heureux élus n’ont ni le droit de photographier le document, ni celui de prendre des notes. Ils ne peuvent pas non plus être accompagnés par quiconque. Une relation nous a fait cette confidence : « Les 28 pages en cause n’apportent aucune preuve formelle d’une complicité de l’autorité saoudienne. Le contraire aurait du reste été surprenant. Cependant, en fonction de l’interprétation que l’on en fait, on peut arriver à des
conclusions divergentes. Certains vont jusqu’à estimer que le régime saoudien est compromis
». Il est en effet peu probable que le coeur du pouvoir saoudien ait voulu s’en prendre de manière aussi maladroite à son meilleur allié dans le monde. Au pire, on
peut imaginer des membres de la famille royale, intoxiqués par l’idéologie wahhabite, ayant franchi le pas en s’associant à la folie d’Al-Qaïda. L’important se trouve dans l’usage qu’il peut être fait du document. Dans un contexte politique effervescent, des
manipulateurs pourraient instrumentaliser le contenu des 28 pages et faire monter la tension avec l’Arabie Saoudite.Ce qui, en période de calme, n’aurait pas de conséquences graves, risque de prendre des proportions quand le Moyen-Orient est en feu. Nous aurions plus besoin de coopération et de concertation que de disputes pour régler le problème du jihadisme. Obama n’a pas été très brillant en matière de politique étrangère, singulièrement au Moyen-Orient. Pour sa fin de mandat, il prépare une bourde qui peut avoir des conséquences sur le long terme pour le système d’alliance des États-Unis dans cette région.

Étrange : les Israéliens tués à Istanbul n’étaient pas visés, dit Tel-Aviv
Le 19 mars, 3 Israéliens ont été tués dans un attentat à Istanbul. La police a pu suivre le tueur, sur les caméras, prenant en filature ses victimes
. Le hasard a bon dos et, surtout, il ne faut pas laisser entendre que la politique d’Israël est l’un des agents provocateurs du terrorisme.

YÉMEN : Le 4, un prêtre indien a été enlevé à la suite de l’attaque d’un hospice à Aden. Il semble que des hommes de Daech soient responsables de ce rapt.

Au Bahreïn, déchéances de nationalités...
250 Bahreïnis se sont vus remettre un passeport valable un an, et non renouvelable, pour se rendre dans un pays qui les accepterait sans visa
. Ils sont du même coup déchus de leur nationalité. Il leur est reproché des activités politiques hostiles et dangereuses pour la sécurité du Bahreïn (note: Au Bahreïn, le pouvoir est sunnite quand la grande majorité de la population est chiite. Celle-ci est suspectée, parfois avec raison, d’être manipulée par les services iraniens) lire: Conséquence des révoltes arabes, les Iraniens mis en accusation dans le Golfe arabo-persique

Hervé Ryssen condamné à deux mois de prison
Le 16 mars, Hervé Ryssen, sous son nom à l’état-civil d’Hervé Lalin, a été condamné à deux mois de prison ferme à la suite de l’action de la Dilcra (Délégation interministérielle de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme) sous la direction de Gilles Clavreul
. Sur les réseaux sociaux, Ryssen avait écrit : « Pas compliqué : tant que vous n’accuserez pas les juifs de leurs
innombrables crimes, ce sont eux qui vous accuseront des leurs
» et « Les juifs sont les premiers responsables dans le massacre des trente millions de chrétiens en URSS entre 1917 et 1947».
En sus de sa peine, il devra verser 5000 € à la LICRA et SOS Racisme pour les dommages et intérêts et les frais de justice. Il faut savoir Ryssen l’auteur de plusieurs livres très anti-juifs, publiés à ses frais ou à ceux de ses amis.

FRANCE : Deux églises sont profanées le 23 au matin à Lyon, Notre-Dame-des-Neiges et Saint Pothin. Les deux fois, la statue de St Joseph a été jetée à terre. Ces attaques contre les églises de Lyon se multiplient depuis le 1er février.

L’OMS n’a pas peur en Syrie
L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), une agence des Nations
Unies, a fait appel à Choukria Moqdad comme consultante pour
évaluer l’impact de la guerre sur la santé mentale des réfugiés fuyant les zones de combat
. Or, Mme Moqdad est l’épouse de Fayçal Moqdad, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères.On aurait pu rêver de quelqu’un de plus impartial pour une telle mission ! On
peut en effet douter qu’elle ait accès aux camps de réfugiés où elle risquerait de se faire écharper par les victimes du
régime

Allemagne : une condamnation pour blasphème
Un ancien instituteur âgé de 67 ans se promenait en ville avec des slogans anti-catholiques sur sa voiture. On pouvait lire : « Nous allons en pèlerinage à Rome avec Martin Luther pour tuer ce cochon de pape François »
et « Jésus, 2000 ans à glandouiller et toujours pas le moindre spasme ». Le tribunal de Lüdenhausen, en Rhénanie-du-NordWestphalie a condamné l’ancien enseignant à 500 € d’amende au nom de la loi anti-blasphème du pays. Le législateur allemand considère que les propos insultants pour les églises chrétiennes peuvent nuire à la paix
sociale.

Un Khomeiny interdit d’élection en Iran
Hassan Khomeiny, petit-fils de l’imam défunt et fondateur de la République islamique, l’ayatollah
Rouhollah Khomeiny, s’est vu refuser de poser sa candidature à l’Assemblée des experts
. Cette
institution, composée de religieux de haut rang, est chargée de nommer le guide de la Révolution, l’imam.

RDC : Dans le Nord-Kivu, à Katwiguru, un prêtre catholique, le Père Jonas, est grièvement blessé
par balles
dans une embuscade menée au passage de son véhicule. La population accuse le FDLR, groupe de rebelles agissant dans la région.

Février 2016

Deux Syriens sont libérés malgré des traces d’explosif trouvées dans leur véhicule
Deux Syriens ont été libérés après avoir passé un mois et demi en détention en Suisse
. Ils venaient de France et, le 11 décembre 2015, avaient été repérés par la gendarmerie genevoise un pneu de leur véhicule ayant crevé. À la fouille du coffre, les gendarmes avaient trouvé des traces d’explosifs qui « ne servent pas à creuser des carrières ». Étonnant ! Ou bien les gendarmes ont rêvé, ou bien des explosifs ont bien été transportés par le véhicule. L’un des deux acolytes a quitté le pays. Quant à l’autre... sans papiers l’autorisant à séjourner en Suisse, il est retourné en prison.

Une nounou russe joue au jihadiste
Le 29 février, dans les rues de Moscou, une femme hagarde brandissait la tête sanglante d’un enfant décapité en invoquant le nom d’Allah
. Âgée de 38 ans, de nationalité ouzbèke, Goultchekhra Bobokoulova a égorgé la petite fille dont elle avait la charge. Manifestement, elle est devenue folle. La propagande de Daech et autres islamistes radicaux a fait le reste. Des cas comme celui-là, faut-il craindre, vont se multiplier. Pour des esprits désocialisés ou simplement fragiles, les slogans de Daech sont fascinants.

LIBAN : Début février, dans la localité d’Aychiyé, proche de Jezzine, une croix a été vandalisée et brisée. Les coupables présumés sont deux réfugiés Syriens.

Un centre culturel français au Kurdistan syrien
L’affaire risque de faire beaucoup parler. Patrice Franceschi va créer un centre culturel français au Kurdistan syrien, près de Kameshli, dans la zone contrôlée par l’YPG, un mouvement kurde marxisant proche du PKK turc
. Dans cette aventure, il est soutenu par Bernard Kouchner, un autre thuriféraire des Kurdes, Régis Debray, Yann Queffélec, Pascal Bruckner et Françoise Chandernagor. Des hommes d’affaires français, dont les noms n’ont pas été divulgués, financeraient l’affaire. Néanmoins, quand on sait les Turcs prenant pour cibles les positions de l’YPG du côté d’Alep, on peut s’interroger sur le devenir de ce centre culturel français.

USA : 20 ans de prison pour des vidéos sur le trafic illégal de restes de bébés avortés
Un Californien de 26 ans, David Daleiden, a publié sur Internet des vidéos montrant le trafic illégal d’organes de bébés avortés par PP (Planned Parenthood)
. Officiellement, il est inculpé pour avoir utilisé une fausse identité afin de s’introduire dans les cliniques d’avortement. Il n’en est pas moins menacé de... 20 ans d’emprisonnement. L’action de Daleiden a eu un effet immédiat : fin janvier, neuf états avaient bloqué le financement de PP.

Le Bataclan menacé était et sans protection
La filière du Caire fait des ravages. Soupçonné d’avoir participé à une attaque contre des lycéens français en voyage dans la capitale égyptienne en 2009, Farouk Ben Abbes avait été innocenté
. Cependant, une Française l’avait accusé de préparer un attentat contre le Bataclan. Cela s’ajoutait à une autre menace d’origine palestinienne. Mais avons-nous les effectifs pour faire face à toutes les menaces ?

Grosse démolition de maisons palestiniennes par les Israéliens
Le 9 février, l’armée israélienne a détruit 23 maisons palestiniennes dans deux villages d’Hébron
. Une centaine de personnes se sont retrouvées sans abris. Cette zone, Masafer Yatta, est appelée par les Israéliens Zone de feu 918. Ils la disent indispensable pour l’entraînement de leur armée. Le programme comprend l’expulsion d’un millier d’autres Palestiniens.

KOSOVO : Le 28, l’église de la Dormition de la Vierge Marie, à Pejcici dans la région de Prizren, a été pillée. Des croix dorées et un encensoir ont été dérobés et les icônes jetés à terre. La liste est longue, au Kosovo, des églises violées ou
saccagées par des inconnus.

Sur les nouveaux accords de Munich
Dans la nuit du 11 au 12 février, les pays travaillant sur le dossier syrien ont conclu un accord à Munich
. Leader des Druzes du Liban, Walid Jumblatt a écrit : « En 1938, à Munich, Hitler reçut la permission de conquérir la Tchécoslovaquie au nom de la paix, comme le disait Neville Chamberlain. Près de 80 ans plus tard, un nouveau Munich est à l’oeuvre... » Il poursuit : « Au nouveau Munich, le gauleiter de Damas, Adolf Assad, sera autorisé à conquérir Alep au nom de la paix. La plupart des participants à la conférence sont des jokers, sauf Laurent Fabius, qui a fait de son mieux, mais qui, en raison de l’absence d’empathie d’Obama envers le peuple syrien, démissionne. Dans l’intervalle, le Tsar a envoyé son armée de l’air pour effacer des villes et des villages syriens et laminer la plus grande partie d’Alep. Il est assisté dans sa mission par les satrapes modernes des Perses, les nombreux mollahs... » Plutôt bien vu !

BANGLADESH : À Dacca, la capitale, la police a découvert une cellule de radicaux islamistes se préparant à lancer des attaques contre les églises. Il y a trois mois, le Père Piero Parolari a été victime d’une tentative d’assassinat. Des prêtres ont reçu des menaces de mort et vivent sous la protection de la police.

Des hommes d’affaires torturés aux Emirats ?
Le Labor, parti d’opposition en Grande Bretagne, demande à son gouvernement de réviser les relations avec les autorités des Émirats Arabes Unis en raison des accusations de torture portant sur le pays
. Quatre hommes d’affaires de nationalité libyennes, mais porteurs pour trois d’entre eux de doubles nationalités canadiennes et américaines, ont été accusés de financer le terrorisme. Arrêtés, ils ont été torturés pour monter leur dossier. Ils risquent la peine capitale. D’après plusieurs témoignages les tortures sont avérées ayant laissé des traces très visibles.

Des espions russes chez Daech
Pourquoi pas se dit-on, connaissant les méthodes employées pour guider les avions de combat sur les cibles !
Pourtant on en vient à douter quand on sait le Président de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, ayant dit sur une chaîne de télévision publique : « Il est temps de parler de ceux qui, depuis le terrain, assurent au péril de leur vie le succès de l’aviation russe ». Il parlait de Tchétchènes. On sait que des centaines de membres de cette nation ont rejoint Daech. Dire que certains sont infiltrés par les services russes serait à la fois criminel et stupide si c’était le cas. En revanche, si c’est faux, c’est tout profit car les dirigeants de Daech vont se lancer dans une chasse interne pour détecter les agents russes. Beaucoup d’individus loyaux à l’organisation seront condamnés à tort. Les Français avaient mené une opération comparable pendant la guerre d’Algérie. On l’appelait la « bleuite ». Elle a été menée par le capitaine Léger et le colonel Godard. L’affaire a provoqué l’exécution par le FLN de plusieurs milliers de ses combattants.

NIGERIA : D’après un rapport publié par l’agence vaticane Fides, depuis l’année 2000, au moins 9000 chrétiens ont été assassinés dans le nord du Nigeria et dans la « Middle Belt », la zone intermédiaire entre le nord à majorité musulmane et le sud dominé par les chrétiens. On lit : « Non seulement l’islam radical, dont Boko Haram constitue l’exemple le plus connu, mais aussi des éleveurs musulmans d’ethnie Haussa-Fulani et l’élite musulmane politique et religieuse du nord du pays sont les acteurs principaux de la violence visant la minorité chrétienne ».

Chasseur de réfugiés !
Dinko Valev habite le village bulgare de Dolno Yabalkovo, sur la frontière turque.
Il est devenu un super héros vanté par bTV, la télévision la plus populaire de Bulgarie, pour les nombreuses captures de réfugiés « à mains nues » qu’il a effectuées. En quelques mois, il aurait livré une
vingtaine de ces réfugiés à la police.

CHINE : Le 25, un avocat, Zhang Kai, qui défend les chrétiens, a été forcé à s’auto-accuser sur la
télévision d’État
. Il a pris position pour les chrétiens victimes d’une campagne de destruction des croix et crucifix ordonnée par le gouvernement. 1700 croix ont été détruites à ce jour. D’autre part, fin février, un pasteur protestant, Gu Yuese, a été arrêté, accusé semblet-il à tort, de détournement de fonds. Il
s’était lui aussi opposé à la destruction
des croix.

Janvier 2016

Marek Halter, le donneur de leçons
Dans « Le Monde » du 15 janvier, Marek Halter publiait une tribune sous le titre « À mes frères musulmans de descendre dans la rue pour dénoncer le jihadisme »
. Dans l’absolu, Halter a raison. Il oublie néanmoins qu’une demande équivalente pourrait être présentée aux juifs : « Descendez dans la rue pour dénoncer les excès d’Israël ». Or, force est de constater qu’il y a bien peu de juifs pour faire une telle démarche.

« False flag »,une fiction, vraiment ?
« False flag » est le nom d’une nouvelle série télévisée d’origine israélienne distribuée sur des canaux payants. Ce terme anglais se traduit en français par « faux pavillon »
. Il désigne des opérations commandos, voire qualifiables de terroristes, conduites avec les marques de reconnaissance d’un ennemi afin de lui faire porter la responsabilité de l’attaque. La méthode n’est pas nouvelle et alimente de nombreuses spéculations. Néanmoins, qu’Israël lance une pareille série ne manque pas de piquant quand on sait de quels coups tordus sont capables ses services. Le principal créateur de la série sait du reste de quoi il parle. Nommé Amit Cohen, il a été membre des forces spéciales, les unités chargées des opérations armées pilotées par les services de renseignement.